Le titre de cet article vous surprendra peut-être, mais il est tout à fait vrai et pertinent. Lorsque je parle de la science, je fais référence aux récentes découvertes scientifiques fortement médiatisées pour tenter d’expliquer le mystère de l’origine de la vie. Malheureusement, trop souvent dans nos cercles chrétiens, nous avons galvaudé l’idée que toutes ces récentes découvertes étaient soient inexactes, soit carrément fausses, car selon notre compréhension des Écritures, elles ne confirmaient ou n’appuyaient pas le schéma de l’origine de la vie tel que décrit dans le premier chapitre du livre de la Genèse. De l’autre côté, il est aussi vrai qu’il se livre une guerre féroce depuis cinquante ans maintenant suite à la publication de « L’origine des espèces » de Charles Darwin, opposant les tenants de la théorie de l’évolution aux gens qui ont la foi. Cependant, après avoir étudié minutieusement le sujet à la lumière de ma formation scientifique acquise après plus de 15 ans à être assise sur les banc des universités, et de mes 25 années de vie chrétienne (je me suis convertie à un très jeune âge!), je peux affirmer avec certitude que la science et la foi peuvent faire bon ménage et je ne suis pas la seule d’ailleurs!

Max Planck, le proéminent physicien allemand a dit un jour : « Quiconque, quel que soit son domaine, étudie la science sérieusement, se doit de lire l’expression suivante sur la porte du temple de la science : Ayez la foi. » Selon Max Planck, la foi est la qualité essentielle d’un savant. Isaac Newton avait aussi une profonde foi en Dieu et en a proclamé sa divinité. Il a déclaré : « Dieu n’est pas l’éternité, il n’est pas l’infini, mais il est éternel et infini. Il n’est ni la durée ni l’espace ; mais il a existé de tout temps et sa présence est partout. » Albert Einstein entre aussi dans le rang des célèbres hommes de science qui avaient foi en Dieu. Einstein a écrit : « Dieu ne joue pas aux dés » « L’escalier de la science est l’échelle de Jacob, il ne s’achève qu’au pied de Dieu. » Plusieurs autres grands scientifiques étaient aussi croyants, dont :

  1. Robert Boyle : le père de la chimie moderne.
  2. Iona William Petty : reconnu pour ses études sur les statistiques et sur l’économie moderne.
  3. Gregory Mendel : le père de la génétique; il a invalidé certains aspects de la théorie de l’évolution de Darwin grâce à ses découvertes en science de la génétique.
  4. William Thompson (lord Kelvin) : Le fondateur de la thermodynamique.
  5. Louis Pasteur : le plus grand nom de la bactériologie; il a déclaré la guerre au darwinisme.
  6. John Dalton : le père de la théorie atomique.
  7. Blaise Pascal : un des plus grands mathématiciens.
  8. John Ray : le nom le plus important de l’histoire naturelle britannique.
  9. Nicolaus Steno : un géologue célèbre, spécialisé en stratigraphie.
  10. Carolus Linnaeus : le père de la classification biologique.
  11. Georges Cuvier : le fondateur de l’anatomie comparative.
  12. Matthew Maury : le fondateur de l’océanographie.
  13. Thomas Anderson : un des pionniers de la chimie organique.
  14. Samuel Morse : l’inventeur du télégraphe et du code Morse.
  15. Sir David Brewster : l’inventeur du kaléidoscope et d’un stéréoscope à deux lentilles. Ses travaux sur la polarisation de la lumière lui valent la Médaille Copley en 1815.

Chers lecteurs et lectrices, il existe encore aujourd’hui, et cela a été vrai tout au long de l’histoire, des scientifiques qui croient en l’existence de Dieu et considèrent que la Science peut être une méthode qui confirme les vérités absolues de la Bible. Toutefois, entre vous et moi, combien de fois vous a-t-on posé la question ou même combien de fois vous êtes vous posé la question suivante : « Comment concilier le schéma de l’origine de la vie du monde que nous propose la science avec le récit de la création que nous trouvons dans la Bible ? » Pour beaucoup d’entre nous, nous croyons en Dieu et en Sa parole, mais ce difficile sujet nous laisse sans réponse, nous rend parfois inconfortables ou même nous gêne. Rassurez-vous, j’ai une bonne nouvelle pour vous! Ce n’est pas le sujet qui est embarrassant, mais c’est notre manque de connaissance face à celui-ci. L’objectif de cette série d’articles est de vous donner quelques clés, afin de tenter de répondre le plus simplement possible, mais avec toute la rigueur qu’impose ce sujet, à cette si complexe question. Êtes-vous prêts… C’est un départ!

Le livre de la Genèse a été écrit par Moïse il y a de cela environ 1450-1410 ans av. J.-C. Bien que Moïse ait été probablement éduqué par les plus grands érudits de son époque, ayant été élevé dans la maison de Pharaon, celui-ci n’était pas reconnu comme étant un scientifique de réputation internationale. Comment a-t-il pu écrire le récit de la création ? De plus, comme mon fils Jérémie âgé de 9 ans seulement m’en a si bien fait la remarque: « Maman, comment Moïse a pu décrire l’origine de la vie telle que décrite dans le livre de la Genèse… il n’était pas là !!! » Je ne sais pas comment, mais je sais que Moïse a écrit cette portion des écritures avec une telle exactitude que, croyez-le ou non, il existe 23 phénomènes associés à la création du monde qui sont décrits progressivement dans le texte de Genèse 1 et aucun de ceux-ci n’est mal placé ou en contradiction avec les données de la science d’aujourd’hui. Le professeur Philippe Michaut a examiné quelques théories récentes au sujet de l’origine de l’univers, l’atmosphère primitive et la génétique de l’espèce humaine ; permettez-moi de vous citer sa conclusion :

Ces trois exemples nous montrent que la science, même si elle doit souvent se contenter d’hypothèses pour expliquer les origines, se rapproche dans certains de ses modèles et malgré elle, de la vision créationniste donnée par Genèse 1

De plus, le célèbre professeur géologue français Albert de Lapparent, dont une institution réputée de formation en géologie porte son nom, a dit :

Si je devais en quarante lignes résumer les acquisitions les plus authentiques de la géologie, je copierais le texte de la Genèse, c.-à-d. l’histoire de la création du monde, telle que l’a tracée Moïse.

Je terminerai cette série de citations par celle de Robert Jastrow, astronome et directeur de l’Institut Goddard de recherches spatiales à la NASA et professeur à l’Université de Colombia, New York, citation qui selon moi est la plus percutante et la plus savoureuse :

L’essentiel de certaines conclusions de l’astronomie actuelle revient d’attribuer à l’univers un commencement nettement défini, à un moment donné du temps… À présent, nous voyons comment les preuves astronomiques mènent à la vision biblique de l’origine du monde… Nous autres, scientifiques, n’avons jamais pensé trouver la preuve d’un commencement abrupt, car, jusqu’à récemment, nous avons toujours si bien réussi à remonter la chaîne de cause à effet dans le temps… Pour un scientifique qui a toujours vécu par sa foi dans le pouvoir de la raison, l’histoire finit comme un mauvais rêve. Il a gravi des montagnes d’ignorance; il est sur le point de conquérir le sommet le plus élevé; alors qu’il se hisse sur le dernier rocher, il se voit accueilli par une bande de théologiens qui y sont assis depuis des siècles.

Comme vous pouvez l’imaginer, il est impossible de traiter en détail ces 23 phénomènes dans un seul article. Dans le présent article, nous aborderons le premier phénomène, soit, Le commencement de l’Univers.

Le commencement de l’Univers

Regardons ensemble aux versets 1 et 2 du chapitre 1 du livre de Genèse :

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux…

J’aimerais apporter votre attention sur les deux premiers mots de ce texte : Au commencement. La Bible nous dit qu’il y eut un commencement. Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, les scientifiques croyaient pouvoir remonter la chaîne des évènements et écartaient la possibilité que l’origine de l’univers ait un commencement abrupt et défini. Pour l’exercice, je reprendrai une donnée importante énoncée dans la citation du Dr Jastrow : l’origine de l’univers a « un commencement nettement défini, à un moment donné du temps. » Un des points communs et importants qu’ont la science et la Parole de Dieu est que l’univers a eu un commencement défini et abrupt. Tous s’accordent sur ce point. La science affirme que l’univers a été créé à partir d’une source initiale d’énergie. La Bible nous révèle qu’il y a une puissance créatrice à l’origine de l’univers. L’énergie ne pouvant se créer d’elle-même, qui peut créer ou être une si grande source et force d’énergie que Dieu lui-même : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. » ? Dieu est l’énergie spirituelle à l’origine de la matière. Permettez-moi de citer le Dr Gold-Aubert qui résume si bien cette pensée. Il dit : « Tout au début, Dieu a fait jaillir du néant ce qui allait être cet univers. » Savez-vous que cette pensée est en accord avec la théorie du Big Bang? J’oserais aller encore plus loin dans mon énoncé. Il est tout à fait possible de croire en Dieu, de croire qu’Il est le créateur de l’univers et de croire que cette théorie est plausible. Attention, il ne faut pas confondre ou jumeler la théorie du Big Bang à celle de la théorie de l’évolution telle que décrite par Darwin et dont je n’adhère aucunement. J’espère que je ne vous choque pas par mes propos. Cependant, il est important de savoir que partout dans le monde, de nombreux scientifiques chrétiens partagent ce point de vue. Beaucoup de croyants nient l’évidence de la théorie du Big Bang parce qu’ils croient que celle-ci contredit la création de l’univers. Pour sa part, le Dr Williane Lane Craig croit au contraire que le Big Bang est un des plus plausibles arguments démontrant l’existence de Dieu. Dans les prochains paragraphes, je vais tenter de vous en faire la démonstration.

Je commencerai par résumer les grandes lignes de la théorie du Big Bang. L’objectif de cet article n’est pas de vous donner un cours de physique (heureusement pour vous!), mais de vous transmettre quelques connaissances de base afin que vous vous fassiez votre propre opinion. Nous rejetons parfois certaines idées sans bien souvent connaître ce qui les compose. Selon la communauté scientifique, le Big Bang a pris place il y a de cela quelques milliards d’années. En quelques instants, une puissante et inimaginable source d’énergie créa et se transforma en hydrogène et en hélium. Ces deux gaz sont à l’origine de l’univers et vont constituer celui-ci. Sous les conditions de température du cosmos et sous l’action de la force gravitationnelle, ces gaz vont s’assembler, formant et engendrant les étoiles, les planètes et les galaxies. Je vous rappelle que les étoiles (et le soleil étant une étoile) sont formées de ces gaz. Il fut expérimentalement démontré dans les accélérateurs de particules qu’il était possible de créer de la matière à partir de l’énergie. On ne parle plus d’une origine éternelle de la matière, mais d’un Big Bang d’où l’univers serait issu. Bien évidemment, le livre de Genèse ne révèle pas tous ces détails. D’ailleurs, la Bible n’est pas un « handbook » de physique ou un traité de géologie, il est un livre de vie. Néanmoins, dans les deux premiers versets de ce précieux livre nous retrouvons l’idée initiale et révélatrice de l’origine de la vie telle qu’étayée et développée par des sérieux et éminents scientifiques. Permettez-moi de reprendre les versets 1 et 2 de la Genèse et je vous invite à les lire à la lumière de ce que nous venons de décrire ci-haut :

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide …

Il existe plusieurs corrélations entre cette portion de la Bible et la théorie du Big Bang telle que décrite par la communauté scientifique :

  • La Bible affirme comme la Théorie du Big Bang qu’il y a eu un commencement.
  • La Bible affirme que Dieu, la plus grande puissance qui soit, créa les cieux et la terre. La théorie du Big Bang affirme que l’origine de l’univers provient d’une source incommensurable d’énergie qui s’est transformée en nuage de gaz constitué d’Hydrogène et d’Hélium.
  • La Bible affirme que les cieux et la terre ont été créés ensemble. La théorie du Big Bang affirme que l’univers est en pleine expansion et que l’origine des étoiles constituant les milliers de galaxies, les cieux, ainsi que l’origine des planètes, dont la Terre, provient du nuage de gaz issu de cette forte explosion d’énergie.
  • La Bible affirme, qu’au commencement, la terre était « informe et vide » . Le terme hébreu pour « informe et vide » utilisé par Moïse est Tôhû wabôhû. Moïse, dans le livre de Genèse, nous révèle qu’au commencement, au tout début, la terre était sans forme et vide. La terre dans son état initial, lors de sa création, n’était pas comme elle est aujourd’hui, passablement ronde et pleine. Non ! Il écrit: Au commencement, la terre était Tôhû wabôhû : Informe et vide. Je m’excuse d’insister, mais cette dernière affirmation a été pour moi une incroyable révélation. La théorie du Big Bang confirme ce que Moïse savait déjà ! La théorie du Big Bang affirme que la terre a été créée à partir d’un nuage de gaz, informe et vide. Ce nuage sous les conditions arides du cosmos et sous l’action de la gravité s’est refroidi et est devenu la planète Terre telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n’ai aucun problème à croire à la théorie du Big Bang, car elle vient confirmer ce que les Écritures nous avaient déjà révélé ! Comme tout bon scientifique, je souhaite avoir atteint l’objectif que je m’étais fixé au départ, c’est-à-dire vous avoir convaincu que la science et la foi peuvent faire bon ménage. Les différents autres phénomènes associés à la création du monde qui sont décrits progressivement dans le texte de Genèse 1 et sont en accord avec les données de la science d’aujourd’hui.

Je terminerai cet article avec deux citations. La première provient de Louis Pasteur, le célèbre scientifique français, chimiste et physicien de formation, et père de la microbiologie. Ce grand homme de science a déclaré un jour : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. » Cette déclaration capsule les pensées de mon cœur. Plus nous étudions, plus nous nous appliquons à comprendre, plus nous découvrons les merveilles et l’immense grandeur de notre Dieu. Finalement, je vous laisse avec ce passage des Écritures qui se passe de tout commentaire… « En lui, Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant été prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté. » Éph. 1. 4-5